Support vidéo Conferomatic

La peur de la prise de parole en public

Sur la scène Scale de Startup SAFARI Virtual Experience, nous avons accueilli Faiza Chaarani, coach de vie en communication orale. Elle nous a parlé de l’art oratoire et de la prise de parole en public. 

Il se trouve que la peur de la prise de parole en public est la deuxième peur humaine après celle de la mort. Découvrons ensemble de quoi s’agit-il !

Cet article est un récapitulatif de son passage. Toutefois, vous pouvez visionner la vidéo grâce au lien en bas de page.

La peur de la prise de parole en public, c’est quoi ?

Cette peur se résume tout simplement en une phrase : C’EST LA PEUR D’ÉCHOUER. C’est une peur à ne pas prendre à la légère. Parfois les personnes qui ont cette peur, peuvent passer juste à côté d’une opportunité, et ne pas la saisir à cause de cette envie de rester caché, de rester dans leur zone de confort, de fuir pour se sentir en sécurité. 

Ils peuvent rater de grandes opportunités qui les aideront à évoluer et les pousser vers l’avant, sans même le savoir. 

Cette envie de rester loin des regards des autres, cette envie de ne pas attirer l’attention, de ne pas se sentir le centre d’intérêt par peur des jugements sur leur comportement, leur façon de penser et de s’exprimer, leur gesticulation, leur manière de voir les choses… Toutes ces peurs se résument dans l’envie de rester dans leur zone de confort en préférant surtout ne pas prendre l’initiative de parler en public.

Les causes

Ce qu’on dit c’est nous, et ce qu’on ne dit pas c’est nous aussi ! Quand on se dit que c’est difficile de parler en public, notre cerveau capte l’information et se convainc que c’est réellement difficile.

Tous les mots qu’on dit font partie de notre personnalité. Ils affectent notre cerveau et ils façonnent aussi notre manière de vivre. Ce n’est pas en rapport avec les capacités intellectuelles ou le fait d’être plutôt sociable, comme certains le pensent. On peut être sociable et on peut adorer le contact avec les gens mais au moment de parler en public notre cerveau dit non. C’est surtout en rapport avec le vécu de la personne en question, de ses échecs et ses réussites, son enfance, sa confiance en lui-même et sa vision des choses.

C’est tout un tas d’émotions

Il n’y a pas forcément une méthode pour y remédier. Il s’agit de tout un tas d’émotions, et il faut évidemment croire en ses émotions, parce que ce sont elles qui nous mènent à comprendre notre état intérieur. C’est donc les émotions qui comptent le plus. 

Revenons par exemple une ou deux années en arrière. Si on se demande ce qu’on a retenu de la dernière conférence à laquelle on a assisté il y a plus d’un an, on ne se souviendra pas forcément de ce qui a été dit, des mots qui ont été utilisés et des phrases qui ont été dites. 

Par contre ce qu’on peut garder en tête, se sont les émotions qu’on a eu pendant cette conférence.

Faiza rappelle les personnes un an après les séances de coaching, pour voir ce dont elles se souviennent et ce qu’elles gardent en tête..  A 83% ce sont les communications non-verbale et vocale qui génèrent les souvenirs lors d’une prise de parole en public. Ce sont donc la tonalité, la voix, le corps, les yeux et le regard qu’on retiendra, contre 17% du contenu transmis par la communication verbale.

Qui dit peur, dit danger. 

L’humain n’a peur que lorsqu’il se sent en danger, lorsqu’il sent que quelque chose peut le bouleverser ou lui faire mal physiquement ou émotionnellement. Scientifiquement, cela reste une réaction biologique. Notre corps est programmé et fait pour réagir quand il est en danger. Notre cerveau reçoit des signaux, et tout cela peut se refléter sur l’extérieur.

Signes qu’une personne a peur de prendre la parole en public

  • Rougissement
  • Gorge sèche
  • Trembler 
  • Bégayer
  • Perdre ses mots
  • Avoir de la sueur
  • Difficulté à respirer
  • Regarder le ciel par peur d’oublier les mots
  • Regarder le sol plutôt que de regarder le public
  • Mettre les mains derrière le dos ou derrière les poches

Des tips pour réussir sa prise de parole en public

  • Être aligné : L’alignement se fait en 4 étapes : le fait de penser; lier ses sentiments à ses pensées; ce qu’on sait dire et ce qu’on peut faire (nos actions). Un être humain est plus aligné quand ces quatre domaines se rapprochent le plus possible.
  • Interagir avec les présents grâce au regard, avec la gestuelle, le ton de la voix.
  • Prendre l’habitude d’oser, de réaliser ce défi, de se challenger soi-même et de ne pas rater une opportunité.
  • Être soi-même, ne pas essayer de ressembler à quelqu’un d’autre. 
  • Travailler sur soi, avoir sa manière d’attirer l’attention et de capter les regards.
  • Respecter en contrepartie la manière de penser différente que la sienne.
  • Faire passer le message d’une manière simple, efficace, claire et sans ambiguïtés mais surtout être convaincu du message qu’on fait passer.

Suivez le lien pour regarder la vidéo.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email