Support KKBB (1)

Financement participatif By Kiss Kiss Bank Bank

Adrien Biot, responsable Business Developement chez Kiss Kiss Bank Bank, nous parle du financement participatif et de comment scaler sa startup.

Voici un résumé de son passage. Mais vous pouvez toutefois regarder la vidéo en cliquant sur le lien en bas de l’article.

Kiss Kiss Bank Bank

Kiss Kiss Bank Bank est une plateforme de financement participatif pour permettre aux projets de se développer. L’entreprise n’accompagne pas les projets en BtoB, mais plutôt les projets en BtoC. 

Cette plateforme a été créée il y a 12 ans. L’entreprise continue à évoluer sur son domaine, et d’ailleurs, aujourd’hui ils ont développé d’autres plateformes. On a pour exemple, Lendopolis qui est une plateforme de prêts rémunérés pour les projets de développement d’énergie renouvelable. Il y a aussi Goodeed qui est une application de publicité solidaire qui permet de faire des dons au travers de la pub, c’est-à-dire d’aller soutenir les projets sociaux en regardant simplement une publicité. La dernière plateforme est MicroDon, qui est aussi une startup qui fait de l’arrondi sur salaire, c’est-à-dire l’arrondi en caisse.

Le crowdfunding

Le financement participatif, ou aussi le crowdfunding est le fait de faire financer son projet ou une partie de son projet par le grand public. Cela se fait par un investissement qui consiste à prendre part au capital de la startup. Ça peut aussi se faire par un prêt (crowdlading), par une prévente surtout pour les projets entrepreneuriaux ou même par un don. 

Les objectifs d’une campagne de crowdfunding sont : 

  • Diversifier ses sources de financement
  • Avoir de la trésorerie avant de lancer la production
  • Communiquer sur son projet
  • Renforcer sa communauté et l’impliquer dans le projet
  • Tester son projet / produit auprès du public
  • Faire des ventes et passer à l’échelle
Les objectifs d’une campagne de crowdfunding

Sur les plateformes de crowdfunding, le mode de fonctionnement est le mode appelé “Le Tout ou Rien”. Si le porteur de projet n’atteint pas ses ventes souhaitées dans le temps qu’il s’est fixé, tout le monde sera remboursé. Il n’y a pas de commission sur les ventes réalisées, vu que le but des ventes n’est pas atteint, et le porteur de projet ne reçoit pas de financement. Adrien pense que ceci est à la fois un échec mais cela permet de comprendre la cause de l’échec. 

KKBB a un coach dédié pour chaque projet. Il accompagne les porteurs de projets d’une façon personnalisée. L’entreprise a également tout un modèle économique pour le crowdfunding. Statistiquement, KKBB a un taux de réussite de 75%, soit trois projets sur quatre qui réussissent à être financés et réussis à 100%.

Comment passer à l’étape suivante grâce au crowdfunding ?

La première étape est de réussir son storytelling avant même de se lancer. Il faut donc raconter la belle histoire derrière le projet. Cela constitue un outil de communication efficace dans une stratégie de content marketing. Il faut surtout avoir des compétences en communication pour rendre l’histoire la plus belle possible pour inciter les gens à sortir leur carte bleue !

Ensuite, la deuxième étape, qui est aussi importante, est d’avoir une communauté qui est prête à vous soutenir. C’est évident qu’avant de lancer sa campagne, il faut avoir une communauté d’inscrits. Des personnes qui sont intéressées par le projet ou des personnes qui ont laissé leur mail pour être contactés. Ils seront là au moment du démarrage du projet, prêts à lancer le projet avec vous. 

Il ne faut pas oublier que le crowdfunding se joue dans les premières 48h, c’est pour ça qu’il est important d’avoir une communauté plutôt intéressée. Il ne faut pas hésiter à faire grandir ses réseaux sociaux, ou à s’adresser aux influenceurs qui peuvent vous aider.

Finalement, la dernière étape pour réussir sa campagne de crowdfunding est de maîtriser les réseaux sociaux et le webmarketing pour capter une audience et la convertir. Cela commence par l’entourage, passant par ce qu’on appelle le relais d’influence, en arrivant jusqu’au grand public.

Suivez le lien pour regarder la vidéo.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email