Support vidéo Colori

Apprendre à coder depuis l’enfance

Sur la scène learn de Startup SAFARI, nous avons accueilli Amélia MATAR, fondatrice de COLORI, qui existe depuis 5 ans. Elle apprend aux enfants à coder dans l’esprit Montessori dès 3 ans.

Voici un résumé de son passage. Vous pouvez toutefois regarder la vidéo en cliquant sur le lien en bas de l’article.

Le monde du numérique

Amélia et sa collègue Perrine Legal sont toutes les deux expertes du numérique depuis plus de 10 ans, et aussi des mamans. Elles ont vu l’explosion du numérique en entreprise. Elles se sont donc interrogées sur la manière d’aider leurs enfants à s’approprier leurs savoirs et à adapter la meilleure posture possible. 

Le numérique aujourd’hui est devenu un facteur d’inégalité. Le monde qu’on est en train de se créer est séparé par une fracture numérique en termes d’équipements et de compétences.

L’une des choses les plus importantes à faire évoluer dans le monde numérique, c’est la place des femmes. On sait que le numérique offre des carrières florissantes aux femmes. On sait aussi que les apprentissages précoces permettent de se projeter sur ce métier. Cela se joue vraiment dès l’enfance. D’ailleurs, une étude prouve que les filles à l’âge de six ans se considéraient beaucoup moins intéressantes que les garçons. Les apprentissages précoces peuvent donc permettre aux femmes d’éviter ce problème et leur permet d’avoir une place égale aux hommes.

Apprendre le code aux enfants

Lorsqu’il s’agit d’apprendre à coder, on est réticent à mettre les enfants devant un écran. Sauf qu’avec COLORI, le but c’est d’apprendre aux enfants les outils numériques et la programmation SANS ÉCRANS. 

On entend souvent dire aussi que le code c’est trop compliqué. « Everyone should learn how to program a computer, because it teaches you how to think » Steve Jobs

Parfois, on peut entendre aussi ‘’ apprendre à coder, ça ne sert à rien ‘’Aujourd’hui, on sait que la programmation informatique est omniprésente dans tout et est utilisée dans une grande variété de discipline : les finances, le domaine médical, les juristes etc.

« Le code, c’est pour les développeurs ! ». Souvent, quand on entend le mot ‘’développeur’’ on pense à une personne introvertie, seule et timide. Il faut complètement casser cette idée des développeurs, parce qu’elle n’est pas vrai.

Les bénéfices

1- Développer l’esprit critique. 

Pour les enfants qui sont très consommateurs des technologies dès les premières années, il est important de comprendre comment fonctionne ce qu’ils consomment,  pour éviter l’usage bête et passif de l’écran.

2- Accroître sa confiance en soi.

Quand on est en face d’un sujet qui nous échappe et qu’on se trouve devant une situation inconfortable, elle peut affecter notre confiance en soi. Donc au contraire, quand on est dans une situation où on comprend les rouages derrière l’écran, on se sent plus en confiance. On est plus confortable et plus à l’aise avec l’outil utilisé.

 La méthode d’apprentissage

Amélia et sa collègue Perrine pensent que la première activité avec laquelle se développe l’enfant est le conte. L’être humain apprend très bien par la narration. C’est pour cela qu’elles ont fait un conte qui s’appelle HAYO le robot. Ce conte permet aux enfants de s’amuser tout en codant. Il s’agit de Pierrot et Justine, deux personnages qui vont découvrir Hayo le robot durant 5 chapitres. 

Hayo le robot

Au travers de ces cinq chapitres, ces deux enfants vivront des histoires directement liées au numérique et découvriront les notions informatiques suivantes : l’algorithme, le système binaire, la logique booléenne, les machines, les robots, les ordinateurs et l’intelligence artificielle. Dans chacun des chapitres, il y a des activités de manipulation qui sont proposées.

Chapitre 1 : Les instructions précises

Pour ce premier chapitre, les enfants vont découvrir des algorithmes qui sont proposés au quotidien. Cela leur permettra de faire le lien entre informatique et esprit logique.

Ils vont également apprendre à programmer un robot de manière facile, avec des carreaux qu’il faut mettre sur les bonnes places. Ensuite, ils poseront le robot sur une nappe et suivront ses déplacements.

Une autre activité que les enfants aiment beaucoup, c’est le « code ton dessin ». L’enfant imagine un algorithme qui va déterminer le dessin qu’il va ensuite exécuter sur une feuille. 

Un algorithme est une suite d’instructions précises en vue d’accomplir une tâche ou de résoudre un problème. Il permet de faire fonctionner les ordinateurs et les programmes informatiques. Mais ils sont aussi présents dans nos vies, sans que l’on s’en rendre compte ! Par exemple, lorsque nous suivons une recette de cuisine ou que nous changeons la roue d’un vélo, nous suivons un algorithme.

Chapitre 2 : Des 1 et des 0

Ce deuxième chapitre explique le fonctionnement du système binaire. L’enfant réalise une image en plaçant des gommettes ou des mosaïques suivant une logique binaire 1 ou 0. Il manipule la notion de représentation par pixels qu’il utilise sur écran.

Il va pouvoir imaginer son propre dessin et écrire le code qui correspond à son dessin, voir le proposer à son ami.

Voici des exemples d’exercices:

Exercice sur la langue binaire

Chapitre 3: La logique informatique

Le troisième chapitre propose d’apprendre à l’enfant la logique booléenne. Ce terme vient de l’algèbre de Boole qui est une manière de calculer. Avec cette méthode, on peut créer des modèles de raisonnement en fonction des conditions données. 

Ceci se fera par le coloriage et la création des dessins. Ils détermineront les états VRAI ou FAUX d’un dessin en fonction des opérateurs booléens.

Chapitre 4: Les composants d’un robot

Ce chapitre parle des machines. Les enfants vont découvrir le robot, l’ouvrir, pour voir ce qu’il y a à l’intérieur. Ceci est très important pour l’enfant. Il pourra explorer les différents composants à travers des cartes de nomenclature et le vocabulaire qu’on va lui apprendre. Il prend ainsi conscience du fonctionnement de la machine et développe une prise de hauteur vis-à-vis de la technologie.

Ils vont ainsi pouvoir créer un robot en papier et en collage, pour pouvoir maîtriser les composants et les placer sur lui.

Les caractéristiques de COLORI

Pour résumer, COLORI c’est : 

  • 1 coffret de jeux
  • 20 communes partenaires
  • 300 adultes formés à la méthode COLORI
  • 2 000 enfants en ateliers
  • 50 activités sans écran d’initiation au numérique
  • 200 ateliers à distance depuis le confinement
Les caractéristiques de Colori

Le numérique est un facteur d’inégalité très fort, c’est pourquoi COLORI veut casser cela et s’adresser aux enfants quelque soit leur milieu social et leur genre.

Conclusion

Les mains dans les mains avec les 20 communes partenaires, COLORI travaillent pour intervenir au sein des écoles de manière à permettre aux enfants de ne pas payer les ateliers COLORI et que tous les enfants puissent en bénéficier. 

Maintenant, COLORI travaille beaucoup dans les quartiers prioritaires des villes, mais aussi dans les autres quartiers. Il y a également 300 adultes qui sont formés à la méthode COLORI. Les adultes sont généralement des enseignants, des animateurs et toutes les personnes qui peuvent prendre en charge un groupe d’enfants.

Aujourd’hui COLORI vise à élargir son activité et atteindre le plus d’enfants possible.

Voici le lien de la vidéo.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email