Support Woodoo

Faire grandir sa startup malgré les difficultés

C’est avec plaisir que je vais présenter la startup suivante. Elle s’appelle Woodoo, et elle réside à Paris. Elle est révolutionnaire et elle a été créée par Timothée Boitouzet. Dans startup SAFARI Virtual Experience, avec Ondrej SVOBODA, ils ont discuté de la manière dont Timothée a réussi à faire grandir sa startup.

Voici un résumé de son passage. Mais vous pouvez toutefois regarder la vidéo en cliquant sur le lien en bas de l’article.

Woodoo

Woodoo est une startup technologique qui vise à faire du bois le matériau du 21e siècle. Le bois sera l’un des piliers de la bioéconomie de demain. Grâce à lui on pourra réduire les gaz à effet de serre dans des secteurs industriels lourds comme le bâtiment.

Chez Woodoo, ils font de la biochimie. Ils enlèvent du bois une molécule gênante qui s’appelle la lignine. Ils la remplacent par un élément de remplissage qui fait du bois un super matériau. Cela permet de le rendre translucide. Ils lui permettent aussi de devenir hyper rigide. Tellement rigide qu’il peut remplacer le béton, l’aluminium ou l’acier !!! Mais le must, c’est que ce bois peut aussi être un interface tactile comme nos téléphones !!!

L’avantage de ce matériau est qu’il a une empreinte carbone peu élevée. Il peut être utilisé dans plusieurs industries qui font déjà appelle à Woodoo.

Imaginez les possibilités d’utilisation :

  • On peut construire des luminaires en bois.
  • Remplacer nos écrans tactiles par du bois tactile.
  • Construire des immeubles avec un design boisé et super solide.
  • Construire des murs en bois translucide et tactile
  • On peut……………………………. Je laisse votre imagination faire le reste.

L’histoire de Woodoo

Woodoo a été créé en 2017 par Timothée en « solo fonder ». C’était parfois dur. Il aurait aimé avoir quelqu’un avec lui pour lui donner des feed back sur ses folles idées. Il n’avait pas ce collègue qui aurait eu les pieds sur terre. Le challenge en tant que solo fonder, c’est d’être innovant et rêver au possibles opportunités mais aussi d’avoir les pieds sur terre et confronter la réalité.

Aujourd’hui, ils sont 32 personnes avec 3 sites de production à : Troyes, Pont sur seine et Lyon. Ils travaillent avec des entreprises comme Mercedes dans le secteur automobile; Unibail pour le secteur de l’immobilier; Et d’autres entreprises du secteur du luxe.

La prochaine étape consiste à lever des fonds pour soutenir cette croissance et s’attaquer au marché de la mobilité et du bâtiment. Ils prévoient aussi de s’installer aux Etats-Unis pour mieux se développer.

La situation de crise

La mort subite du nourrisson est un risque que cours les entreprises qui en sont à leur début. Pour se développer, elles ont besoin de cash mais c’est précisément ce qu’elles n’ont pas. Pour Woodoo, la situation de crise s’est trouvée au début de sa création. Il fallait trouver de l’argent.

Pour trouver cet argent, Timothée à participé à un concours de l’ADEME (Agence de Développement de l’Environnement). Il a eu une subvention de 150 000 €. Mais pour avoir ce financement il fallait y ajouter des capitaux privés. Plutôt que de faire une levée de fond en seed ou pré-seed (amorçage), il a préféré faire un prêt bancaire de 150 000€. Prêt que le banquier a bien voulu lui accorder en raison de l’innovation du projet. Voici un article qui vous explique en détail le financement d’une startup.

Ces 300 000 € lui ont permis de s’installer à Troyes, d’avoir un siège à Paris et d’embaucher deux docteurs en chimie pour développer le matériau. Pour arriver à ce résultat, il lui a fallu forcer le destin car il partait de rien, n’ayant aucun salarié, ni d’argent ou même les locaux. Il y avait juste Timothée et son idée.

Un accompagnement

L’accompagnement était décisif dans la croissance de Woodoo. Elle avait besoin d’un acteur spécifique pour chaque étape de sa croissance. Elles s’est faite accompagner par beaucoup d’écosystème bénéficiant d’aide de toute sorte.

La startup s’est faite accompagner par un incubateur nommé Agoranov. Il accompagne des sociétés et startup à connotation scientifique. Il a accompagné des startups de la tech comme Alan ou Doctolib. Mais aussi des startups beaucoup plus deep tech tel que Ynsect, Criteo et plein d’autres. L’intérêt de cet accompagnement est de se faire suivre par un chargé d’affaire spécialement dédié à la réussite de votre entreprise. Vous pouvez aussi échanger avec les autres entrepreneurs sur les bonnes pratiques à avoir. Cela vous aide à intégrer l’écosystème.

Woodoo a aussi bénéficié d’accompagnement venant des réseaux à l’échelle européenne tel que EIT et Climate KIC. Mais ils étaient également aidés par d’autres réseaux comme Chimie Paris Tech et même accéléré par LVMH à Station F.

Les pôles de compétitivité leurs sont aussi venus en aide. Ce sont des réseaux qui aident au lancement des activités. C’est quelque chose dont tous les français devraient être au courant car nous excellons dans ce domaine. Woodoo à donc intégré des structures comme Plastipolis, Xylofutur et IAR.

Conseils aux entrepreneurs

Si vous avez envie de monter une boîte alors que vous n’avez aucune idée, il faut premièrement vous trouver un associé. Partez à la rencontre de personnes qui ont la même envie que vous et peut-être votre associé aura The idée.

Pour ceux qui ont déjà l’idée, vous pouvez tenter votre chance et y aller maintenant. Allez rencontrer des entrepreneurs et ex-entrepreneurs. Et surtout faites vous accompagner.

Suivez le lien pour regarder la vidéo.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email